Ni hao ma ?

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 2 septembre 2014

RHEL 7 - Renommer l'interface en ethX

Sur RHEL7, le nom de l'interface est généré lors de l'installation. Si vous souhaitez, retrouver les interfaces eth0, eth1, il suffit de procéder comme suit :

  1. Renommer le script de configuration de l'interface

    # mv /etc/sysconfig/netwwork-script/ifcfg-en15465 /etc/sysconfig/network-script/ifcfg-eth0

  2. Modifier le script de configuration de l'interface

    DEVICE="eth0"

  3. Editer le fichier /etc/default/grub, et ajouter ces options à la ligne "GRUB_CMDLINE_LINUX"

    GRUB_CMDLINE_LINUX="vconsole.keymap=fr-latin9 crashkernel=auto vconsole.font=latarcyrheb-sun16 rd.lvm.lv=vg00/lvol00 rd.lvm.lv=vg00/lvol01 rd.lvm.lv=vg00/lvol03 rhgb quiet net.ifnames=0 biosdevname=0"

  4. Recharger la configuration grub

    # grub2-mkconfig -o /boot/grub2/grub.cfg

  5. redémarrer la machine

    # shutdown -r now

Et voilà ;)

mercredi 9 janvier 2013

VMware - Le proxy EMC Avamar ne conserve pas son nom d'hôte

Pour ceux qui utilisent la solution de sauvegarde avamar d'EMC, il vous est peut-être déjà arrivé d'avoir une machine virtuelle avamar-proxy qui ne conserve pas son nom d'hôte au redémarrage.

Le problème vient de la configuration des propriétés OVF de la vApp.
Il semble que les scripts de configuration situés dans /opt/vmware/share/vami configure le système SuSE à partir des paramètres enregistrés dans les options de la vApp et notamment le nom de la machine à partir de la résolution DNS de l'adresse IP de la machine.

Pour résoudre le problème il suffit donc de forcer le nom d'hôte grâce à une nouvelle propriété réseau :

  • Arrêtez la machine virtuelle avamar-proxy
  • Allez dans les propriétés de la machine virtuelle (clique droit / Modifier les paramètres)
  • Allez dans l'onglet "Options"
  • Dans le paramètre Options vApp, sélectionnez Avancé
  • A droite, cliquez sur Propriétés
  • Cliquez sur "Nouveau"
  • Catégorie : Networking Properties
  • Etiquette : Hostname
  • ID Classe : vami
  • ID : hostname
  • ID instance : laissé à blanc, si besoin effacez l'ID "EMC_Avamar_Virtual_Machine_Combined_Proxy")
  • Description : Nom d'Hôte du serveur
  • Type : String
  • Valeur par défaut : nomdelamachine (remplacez par le nom de désiré du serveur)
  • Validez les fenêtres et lancer votre serveur virtuel.
Vous verrez apparaître le nom d'hôte dans le boot.msg au moment de la configuration vApp.
Et voilà :)

mardi 10 avril 2012

WEBSPHERE - Modifier la valeur Umask pour les fichiers crée par une application

Was possède ses propres mécanismes de sécurité lui permettant de passer outre la valeur UMASK définie dans l'environnement de l'utilisateur lançant les processus Websphere.
Si pour les besoins d'une application vous avez besoin de forcer la valeur UMASK, il est possible de définir une variable d'environnement Webphere pour le scope Node ou Server :

Pour Websphere Application Server 7 ou plus :

  • Aller dans "Environment > Websphere Variables"
  • Sélectionner le champ d'application : par exemple "Node=myMachine, Server=myServer1"pour que cette variable ne soit interprétée que pour le serveur d'application myServer1
  • Créer une nouvelle variable "_BPX_BATCH_UMASK" (avec l'underscore devant !) et positionner la valeur souhaitée ici "002"
  • Redémarrer le serveur après avoir synchronisé la configuration du DMGR et des Nodes.
Les nouveaux fichiers crées par les traitements de l'application déployée sur myServer1 auront les droits 664 (rw-rw-r--) au lieu de 644 (rw-r--r--)

Attention pour les versions antérieures de  Websphere Application Server : la variable se nomme "EDC_UMASK_DFLT"

mardi 6 décembre 2011

Weblogic - Problème Multicast

L'erreur suivante identifie un problème de multicast sur un cluster weblogic.
Elle montre que le cluster essaie de communiquer avec un éléments étranger au cluster .

####<Dec 6, 2011 10:46:59 AM CET> <Error> <Cluster> <server> <srvappli1> <[ACTIVE] ExecuteThread: '3' for queue: 'weblogic.kernel.Default (self-tuning)'> <<WLS Kernel>> <> <> <1323164819137> <BEA-000141> <TCP/IP socket failure occurred while fetching statedump over HTTP from -1359018395330830255S:10.177.11.107:[10116,10116,-1,-1,-1,-1,-1]::MYDomain:srvappli1.
java.io.FileNotFoundException: Response: '403: Forbidden' for url: 'http://192.168.4.4:10116/bea_wls_cluster_internal/psquare/p2?senderNum=3&lastSeqNum=0&PeerInfo=10,3,4&ServerName=srvappli1'
        at weblogic.net.http.HttpURLConnection.getInputStream(HttpURLConnection.java:487)
        at weblogic.cluster.HTTPExecuteRequest.connect(HTTPExecuteRequest.java:67)
        at weblogic.cluster.HTTPExecuteRequest.run(HTTPExecuteRequest.java:82)
        at weblogic.work.ExecuteThread.execute(ExecuteThread.java:207)
        at weblogic.work.ExecuteThread.run(ExecuteThread.java:176)

Pour corriger il suffit de se connecter sur le domaine qui utilise l'adresse 192.168.4.4 et d'y vérifier les paramètres multicast (Cluster > Configuration >  Messaging). Si l'adresse et le port sont identiques, ils faut modifier la configuration du cluster et relancer ses serveurs membres.

Et voilà ;)

vendredi 7 octobre 2011

RHEL - Désactiver SELinux depuis le prompt d'installation

Pour désactiver SELinux depuis le prompt d'installation, il suffit d'utiliser l'option

selinux=0

Il est possible de désactiver la fonction une fois le système installé en modifiant le fichier
/etc/selinux/config

et en mettant le mode selinux à  'DISABLED'

et voilà ;-)

- page 1 de 6